Emploi & Formation

Business Analyst | Rôle, Études et Salaire

Le janvier 24, 2022 - 8 minutes de lecture
analyse de chiffres

De nos jours, la prise de décision au sein d’une entreprise ne peut se concevoir sans une analyse adéquate des données, ou Big Data. En effet, pour qu’un business soit réussi, il faut décortiquer les différentes informations pour optimiser son processus de fonctionnement. Et c’est là qu’intervient une fonction clé, celle de business analyst.

Un business analyst est un consultant qui aide à guider les entreprises dans le processus d’amélioration de leur activité à travers une analyse des données. Cependant, quelles qualités et formations sont nécessaires pour occuper ce poste ? Quels sont le salaire et les évolutions potentielles ?

On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le job business analyst dans cette fiche-métier.

Qu’est-ce qu’un business analyst ?

L’International institute of Business Analysis, une association professionnelle mondiale, considère le business analyst (BA) comme un « acteur du changement ». En effet, cette discipline est une approche qui sert à introduire et permettre le changement positif dans les différentes organisations et entreprises.

Ainsi, le métier de business analyst, également appelé analyste d’affaires ou consultant fonctionnel, aide à améliorer et optimiser l’organisation au sein de laquelle il travaille. Qu’il s’agisse d’entreprises, de gouvernements ou d’organisations à but non lucratif, il va analyser et interpréter les données de façon à rendre sa société plus efficace, et par conséquent augmenter son rendement.

En d’autres termes, ce chargé d’étude en organisation et informatique donne la parole aux chiffres.

Quel est le rôle d’un business analyst ?

Le rôle d’un business analyst diffère selon les besoins de l’entreprise ou de la société au sein de laquelle il évolue. Toutefois, son rôle principal est d’assurer la liaison entre les différentes directions opérationnelles et le service informatique. En d’autres termes, il s’agit d’un intermédiaire essentiel chargé de créer de nouveaux modèles pour améliorer la gestion et les décisions.

Ainsi, un analyste d’affaires, comme son l’indique, essaye de comprendre comment une entreprise fonctionne. Pour y parvenir, il va analyser différentes données concernant :

  • Les processus de fabrication des produits ;
  • Le fonctionnement des services de l’entreprise ;
  • Les stratégies commerciales de la société ;
  • L’utilisation des budgets, du matériel et des logiciels. 

Par la suite, il élabore des rapports dans le but de mettre en place des stratégies qui améliorent et optimisent les coûts et les pratiques de ces sociétés. Par ailleurs, il surveille l’évolution des données et s’assure que celles-ci sont satisfaisantes aux attentes et aux prévisions de chaque projet.

En résumé, le rôle d’un business analyst s’exerce sur trois axes principaux.

1 — Rôle d’interface ou d’intermédiaire

Un analyste d’affaires joue avant tout le rôle d’un intermédiaire au sein de son entreprise. En effet, en plus d’assurer la liaison entre les départements, il facilite la communication entre les différents acteurs de la société d’une façon générale.

Une grande partie de son quotidien est d’expliquer les données à sa hiérarchie pour résoudre les problèmes d’une manière plus efficace. Cela va nécessiter de créer une analyse marketing et commerciale détaillée, décrivant les problèmes, les opportunités et les solutions pour une entreprise.

C’est pourquoi le poste d’analyste exige d’avoir de grandes qualités relationnelles ainsi qu’une bonne maîtrise des outils informatiques.

2 — Rôle de gestion des projets

La seconde mission d’un business analyste est de mener à bien les différents projets. En effet, une grande partie du métier d’analyste d’affaires se concentre sur le management de projet, depuis son début jusqu’à sa finalisation.

C’est un maillon essentiel qui s’assure de la cohésion des différentes étapes de réalisation d’un projet. Il doit non seulement analyser et prévoir chaque étape, mais s’assure également de trouver les meilleures solutions informatiques en fonction des objectifs. En d’autres termes, il s’assure que le projet est mené à bien et respecte tous les impératifs.

Ainsi, pour déterminer ce qui doit être fait avec précision, le BA doit faire preuve de grandes compétences techniques et fonctionnelles

3 — Rôle de gestion des ressources

Le travail d’analyste d’affaires tourne autour du consulting et de l’aide à la décision. C’est pourquoi il intervient aussi dans la gestion des ressources, qu’elles soient humaines, matérielles ou financières.

En effet, le BA peut occuper le rôle de consultant en finance et travaille en étroite collaboration avec le comptable. À cet égard, il dresse une liste des différents coûts financiers et crée une base de données pour aider à piloter l’entreprise.

Par ailleurs, son rôle ne s’arrête pas là puisqu’il peut également gérer les ressources humaines de sa société. En effet, une bonne gestion des employés est essentielle pour la réussite des projets. En plus d’aider les travailleurs à être les plus compétents, il dresse des prévisions pour ces supérieurs sur les besoins et les charges à prévoir.

C’est pour cela que le business analyst joue un rôle décisif au sein de son entreprise.

Quelle sont les missions de l’analyste d’affaires ?

Comme vous l’avez compris, le business analyst est un élément très polyvalent au sein de l’entreprise. Bien qu’il occupe plusieurs rôles clés dans son entreprise, son plus grand défi reste de prévoir le futur de l’entreprise.

Pour y parvenir, le BA va devoir effectuer diverses missions plus ou moins complexes :

  • Créer des analyses et des bases de données complètes et détaillées ;
  • Établir un cahier des charges des projets pour la budgétisation et les prévisions ;
  • La planification et le suivi en établissant des rapports sur les KPI ;
  • Définir les besoins de l’entreprise et les communiquer aux supérieurs ;
  • Créer des modélisations financières et des analyses de la variance ;
  • Définir les prix et anticiper l’évolution des coûts.

Pour mener ses missions à bien, le consultant fonctionnel doit maîtriser plusieurs compétences techniques et savoir utiliser les outils de pilotage et tableaux de bord de gestion.

Quelles formations ou études suivre ?

Vous le savez maintenant, la position de business analyst exige des compétences très spécifiques. En plus de maîtriser les chiffres et d’avoir d’excellentes qualités d’analyse, ce professionnel doit savoir faire preuve d’écoute pour travailler en équipe.

Toutefois, il n’existe pas de véritable parcours spécifique pour devenir analyste d’affaires, même si un diplôme de niveau bac+5 est recommandé. Ainsi, pour accéder à ce poste, vous pouvez suivre une formation technique, c’est-à-dire, un diplôme d’ingénieur ou d’informatique au sein d’une école.

Par ailleurs, il existe la possibilité de faire des études orientées en commerce ou d’opter pour des masters de finance, de marketing ou de contrôle de gestion. Même avec un parcours atypique, un postulant qui possède une première expérience professionnelle de 5 à 10 ans peut prétendre à un poste de business analyst.

Quel est le salaire d’un business analyst ?

Le plus souvent, le business analyst occupe des postes au sein de grandes entreprises, voire des multinationales ou même des gouvernements. Ce qui fait de cet expert une véritable denrée rare dans le secteur du travail.

C’est pour cela que la rémunération d’un analyste d’affaires est très variable, mais ne demeure pas moins excellente. En effet, le salaire moyen d’un business analyst est aux alentours de 40 000 euros par an, et varie de 2600 à 3500 euros par mois.

C’est dire qu’un débutant peut facilement commencer par un salaire de 2 000 euros par mois et rapidement évoluer selon le type d’entreprise. Bien sûr avec une expérience significative, ce salaire peut atteindre plus de 8000 euros après 20 ans d’expérience dans le domaine.
Le business analyst est devenu un pilier pour toute entreprise qui souhaite évoluer efficacement et faire face aux différents défis qu’elle va rencontrer. En plus de s’assurer de la réussite des projets, ce professionnel joue le rôle d’intermédiaire entre les différents départements.

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.