Juridique

Le rôle de la trésorerie dans une entreprise

Le avril 29, 2021 - 7 minutes de lecture
trésorerie

Toute entreprise est constituée de trois ressources capitales : les ressources humaines, les ressources matérielles et les ressources financières. C’est au niveau de cette troisième ressource que l’on retrouve l’un des éléments les plus importants dans la vie d’une entreprise : la trésorerie. Celle-ci apparaît en effet comme un indicateur majeur de la santé financière d’une entreprise. Dans cet article, nous mettrons un accent particulier sur le rôle d’une trésorerie dans une entreprise.

Qu’est-ce que la trésorerie ?

La trésorerie d’une entreprise est par définition l’ensemble des liquidités dont cette dernière dispose en caisse ou à la banque. Elle est généralement définie via des comptes bancaires ou la caisse de l’entreprise. Pour avoir une  meilleure compréhension de la trésorerie en entreprise, il vous faut connaître les axes autour desquels elle tourne, à savoir : 

  • Les liquidités : il s’agit de l’ensemble des flux de trésorerie relatifs aux rentrées d’argent. Elles représentent généralement les moyens de paiement, la rentabilité de l’entreprise…
  • Les risques financiers : toute entreprise prend des risques financiers quand elle prend la décision de financer ses acquisitions ou ses activités en contractant des dettes auprès des banques, des fournisseurs ou autres organismes de crédit.

Notons toutefois que la trésorerie est bien plus que la somme d’argent disponible sur votre compte en banque. En effet, comme notifié plus haut, elle s’assimile aux ressources financières globales d’une entreprise. De plus, c’est grâce à elle que vous pouvez faire face au cycle d’exploitation : achats de marchandises et de matières premières, opérations marketing, de prospection et de communication, livraisons des produits… En optimisant la trésorerie de votre entreprise, vous pouvez anticiper tout mouvement de recettes et dépenses. Le but étant de pouvoir piloter au plus juste et en temps réel, histoire de prévenir les ruptures mais de veiller également à l’anticipation des besoins en « cash disponible ».

Quel est le rôle de la trésorerie dans une entreprise ?

La trésorerie assure la gestion des liquidités afin qu’il y ait toujours assez d’argent disponible. Elle permet également de tenir compte non seulement des intérêts bancaires, mais aussi des taux de change et de leur fluctuation. Elle est au centre des opérations effectuées par l’entreprise tout en étant la traduction en termes monétaires de toutes les décisions et opérations de cette dernière.

La trésorerie est essentielle à toutes les organisations qui font la gestion des flux d’argent… C’est la raison pour laquelle, sa gestion est bien plus qu’une simple activité d’optimisation de la structure financière. Elle équivaut en réalité à la gestion d’une ressource stratégique de l’entreprise pouvant conditionner sa survie. La gestion de la trésorerie consiste donc dans la gestion et dans le contrôle de l’ensemble des flux monétaires de l’entreprise. Notons qu’elle repose de fait sur l’équilibre entre la rentabilité et la solvabilité. Son but premier étant d’empêcher toute rupture d’encaisse par l’ajustement (quotidien) des flux financiers. 

L’établissement d’un budget de trésorerie peut se révéler très utile. Cela veut concrètement dire la mise en place d’un tableau de trésorerie (tableau de bord des entrées et sorties), pour parvenir à prévoir les flux d’argent futurs. Il faut toutefois garder en tête que le solde de trésorerie peut être soit positif soit négatif. 

Par ailleurs, la gestion de trésorerie concourt également à l’objectif de rentabilité. Elle minimise en effet le coût et le volume des financements utilisés, en plus d’optimiser le placement de trésorerie à court terme. 

Pourquoi est-elle importante ?

Le rôle d’une trésorerie dans une entreprise est capital. Il est, en effet, difficile pour une entreprise de fonctionner si elle manque régulièrement de ressources financières pouvant couvrir ses différentes dépenses. Comme exemple de dépenses d’une entreprise, nous avons : les coûts d’approvisionnement chez les fournisseurs, les salaires des collaborateurs, les charges sociales et fiscales, etc.

Le suivi de la trésorerie de l’entreprise apparaît donc comme le meilleur moyen d’empêcher la cessation des paiements et par ricochet la liquidation judiciaire.

Une trésorerie équilibrée permet de développer une vision stratégique sur le moyen terme ou encore le long terme. Elle permet également d’être permanemment en prise directe avec les flux financiers réels (loyers, impôts…) et prévisionnels de l’entreprise. C’est aussi grâce à elle qu’un chef d’entreprise peut se donner les moyens de prendre les bonnes décisions, et ce, en toute connaissance de cause !

Qu-est-ce qui menace la trésorerie ?

Les causes peuvent être conjoncturelles ou structurelles :

  • réduction des ventes, et donc des encaissements,
  • allongement des délais de paiement des clients,
  • augmentation des stocks en raison d’une baisse de ventes ou d’un mauvais calibrage des achats,
  • recours à l’autofinancement,
  • contraction des marges, 
  • embauche rapide de nouveaux collaborateurs,

Comment calculer la trésorerie ?

La trésorerie regroupe toutes les sommes d’argent directement disponibles pour l’entreprise. Elle est ainsi constituée de l’argent liquide présent dans la caisse de l’entreprise et de l’argent disponible sur le compte en banque.

Trésorerie = Actifs immédiatement disponibles – Endettement à court terme

Ou

Solde de trésorerie = Encaissements – Décaissements

En bref

Trésorerie = disponibilités (l’argent sur le compte) + valeurs mobilières (les placements de l’entreprise) concours bancaires (découverts, crédits, facilités de caisse…)

  • Les encaissements résultent très souvent des ventes effectuées par l’entreprise et payées par les clients (règlements de la part de clients, paiements en argent liquide par un client, remises de chèques de clients, …)
  • Les décaissements correspondent typiquement à des règlements que l’entreprise a dû effectuer (achat d’actifs, versements paiements de charges et frais divers)

À noter que les valeurs des encaissements et décaissements doivent obligatoirement être inscrites en TTC. En plus, la trésorerie fluctue au rythme des entrées et des sorties d’argent. Par conséquent, le solde de trésorerie peut être : 

  • excédentaire si les encaissements sont supérieurs aux décaissements ou
  • déficitaire si les encaissements sont inférieurs aux décaissements.

Notons que placer les excédents de trésorerie éventuels peut grandement optimiser la gestion d’entreprise.

La trésorerie dépend de plusieurs paramètres, c’est la raison pour laquelle elle varie au jour le jour. Comprendre le rôle d’une trésorerie dans une entreprise est essentiel pour la suivre de près, histoire d’anticiper tout besoin de financement au quotidien. Elle pourra de fait pourvoir au BFR (Besoin en Fonds de Roulement). Pour suivre en temps réel l’argent disponible sur votre compte, vous pouvez avoir recours à la connexion bancaire.

Edward

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.